Catégories
Blog

L’importance du planning de publication pour vos réseaux sociaux

Lorsque l’on met en place une stratégie de communication, qui plus est sur les réseaux sociaux, il est important de gérer et animer tout cela.

De ce fait, il est nécessaire de mettre en place (et de tenir) un planning de publication.

Le but d’un planning de publication

Le planning de publication vous sert à plusieurs choses essentielles dans votre stratégie de communication :

  • Pouvoir être régulier dans votre communication, ce qui est important pour votre référencement (régularité ➕ “fraîcheur” de l’information)
  • Compiler votre veille et la repartager à votre communauté
  • Avoir une vision à court, moyen ou long terme sur vos publications
  • Pouvoir programmer vos publications pour vous dégager du temps et ne pas être contraint par les dates auxquelles vous devez publier

Planning de publication Lostyn Web

Comment le mettre en place pour mes réseaux sociaux ?

Pour mettre en place un calendrier éditorial, vous pouvez le faire sur papier ou sur logiciel.

Évidemment, je vous conseille plutôt de le faire sur un outil numérique collaboratif (wink wink 😉) car cela vous permet de travailler à plusieurs sur votre document, de le stocker dans un espace dédié et de l’éditer facilement.

Mais si vous êtes plutôt à l’aise sur un tableur classique ou encore sur votre agenda papier : faites ! L’important ce n’est pas le support, mais que vous soyez à l’aise et que cela corresponde à votre méthode de travail.

Sur le format, c’est aussi à vous de décider ce qui vous convient le mieux : un tableur ou un calendrier ?

Préférez-vous avoir une vue d’ensemble sous format tableur ou bien une vue calendaire par semaine ou mois ?

Personnellement, je travaille sur tableur Google Sheets, ce qui me permet de travailler avec mes clients en synchrone ou asynchrone, et que toutes les informations soient à jour en temps réel.

Voici un exemple (à adapter à votre convenance) de format tableur que vous pouvez utiliser : (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Exemple tableau de publication Lostyn Web

Le but, c’est de rédiger le contenu texte de votre publication. Pourquoi ?  

Premièrement, pour vous permettre de prendre le temps de penser et rédiger votre publication. Posez vos mots, mettez-y le ton que vous souhaitez, et garder en tête votre ligne éditoriale.

Deuxièmement, cela vous permet de repérer les potentielles fautes d’orthographe (on en fait tous, moi la première). Vous pouvez aussi faire relire par d’autres personnes (collègues, collaborateurs, entourage) pour avoir un avis complémentaire. Avoir un œil extérieur vous permet de vérifier que l’information que vous souhaitez communiquer soit bien comprise.

Pensez également à mettre le visuel que vous souhaitez associer à cette publication. Une photo, une image, une vidéo, un lien externe, une infographie, etc. 

Il est important d’avoir un élément visuel qui accroche le regard et qui illustre bien votre publication.

Cet exemple reste… un exemple.

Il faut vous l’approprier, l’adapter à vos besoins et votre méthode de travail.

Un planning de publication c’est l’un des piliers de votre communication sur les réseaux sociaux. Il faut donc prendre le temps de le faire, et de le faire bien 👍

Comment alimenter mon planning de manière pertinente ?

Bon maintenant que vous avez votre planning de publication… qu’est-ce qu’on met dedans ?!

Planning de publication smartphone Lostyn Web

Gardez à l’esprit que chaque plateforme a sa cible, sa manière de communiquer, ses informations clés et sa méthode de référencement.
Vous pouvez réaliser un tableau par plateforme, ou un tableau commun en différenciant chaque canal.

Partant de ce principe, voici la liste des informations que vous pouvez ajouter dans votre calendrier éditorial :

  • Votre veille : technologique, réglementaire… (mais pas votre veille concurrentielle évidemment). Les informations qui vous semblent pertinentes et qui peuvent intéresser votre communauté doivent être ajoutées dans votre planning de publication. Elles permettent d’apporter des informations externes et complémentaires dans votre ligne éditoriale. Cela montre également que vous vous tenez au courant des dernières actualités et évolutions de votre secteur d’activité ou de votre métier.
  • Votre actualité interne : nouveaux locaux, nouvelles embauches, recrutement, journée du personnel, portraits de collaborateurs… Vous avez pleins de choses à dire sur l’actualité interne de votre entreprise ! En plus, cela peut aider à travailler votre image de marque employeur (je vous en reparle dans un prochain article 😉) nouveaux locaux, nouvelles embauches, recrutement, journée du personnel, portraits de collaborateurs… Vous avez pleins de choses à dire sur l’actualité interne de votre entreprise ! En plus, cela peut aider à travailler votre image de marque employeur (je vous en reparle dans un prochain article 😉)
  • Votre actualité externe : je ne vous apprends rien, c’est un peu pour ça que vous êtes présents sur les réseaux sociaux en général. Offre promotionnelle, nouveau produit ou service… Parlez de ce que vous proposez est important mais ne doit pas représenter 100% de vos posts. Il faut panacher pour une communication plus pertinente et moins “commerciale”.
  • Les marronniers : chaque année, il y a des événements qui se répètent ou qui se créent ! Que ce soit les fêtes de fin d’année, les soldes, la rentrée des classes ou encore le départ du Tour de France, vous pouvez vous appuyer sur l’actualité.
    Si vous êtes en manque d’inspiration, retrouvez le Calendrier Marketing 2020 (il est mis à jour chaque année donc n’hésitez pas à aller le chercher fin d’année pour la prochaine).
    Attention à rester pertinent : si l’événement n’a aucun rapport avec votre activité ou votre passion, il va falloir bien l’amener pour ne pas faire trop “ceci est un post qui ne sert à rien mais qui comble mon programme de publication“.

Votre planning de publication peut ainsi vous permettre de vous projeter dans votre communication. Vous pouvez utiliser ces 3 thématiques pour compléter votre planning, le valider, puis le programmer.

Pensez à le remplir à l’avance, en vous réservant du temps pour cela de manière régulière (régulier ne veut pas dire journalier 😉).

Mais ne soyez pas non plus trop en avance !

Votre actualité (et l’actualité de manière générale) change régulièrement et si vous programmez trop loin dans le temps, vous risquez d’être en décalage avec ce qu’il se passe, surtout si vous oubliez de déprogrammer.

(Une petite pensée pour les CM qui n’avaient pas forcément déprogrammé lorsque la crise sanitaire a frappé malheureusement).

Lorsque vous avez entre un et deux mois d’avance, cela suffit largement.

Si vous avez des événements très précis qui ont lieu de manière récurrente (un salon annuel par exemple), vous pouvez anticiper les posts avant / pendant / après dans votre planning de publication, sans pour autant les programmer dès leurs validation.

À vous de trouver votre rythme. 🙂

Besoin d’aide pour mettre en place votre calendrier éditorial pour vos réseaux sociaux ?

Si vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie de communication, la définition de votre ligne éditoriale ou la mise en place d’un planning de publication, je vous propose des formations et des accompagnements sur-mesure.

Prenons rendez-vous pour faire le point sur votre communication et développer votre présence sur les réseaux sociaux 📅

Prenez rendez-vous